faro

 

 

Forums Aux Questions

Posez vos questions et trouvez des réponses

Partager cet article

  • J’ORGANISE MOI-MÊME UN CONCERT ET J’AI CHOISI UN LIEU : +

    en Régions : Prenez contact avec la municipalité ou contractez le propriétaire des lieux pour savoir si le site qui vous intéresse est disponible. Ensuite, prenez connaissance des réglementations de sécurité publique auprès du commissariat local. Informez la CFMCI R de votre département, la DRAC. A Abidjan : Contactez la CFMCI qui tient à jour la liste des projets en cours, pour savoir si ce site est disponible ou non. Ensuite, vous devez prendre connaissance des réglementations de sécurité publique et faire connaître votre initiative au commissariat de police de votre commune
  • J’AI UN LIEU MAIS JE CHERCHE UN (DES) GROUPE(S) : +

    en Régions Vous pouvez vous adresser à la CFMCIR de votre département, au service socio-culturel de votre municipalité, prendre connaissance des réglementations de sécurité publique auprès du commissariat local. A Abidjan Vous pouvez, le cas échéant, vous adresser à la CFMCI qui gère un fichier d’artistes de tous styles musicaux et peut jouer un rôle d’intermédiaire, dans la mesure du possible, en vous adressant une liste de groupes susceptibles de répondre à votre demande. Ensuite, c’est à vous de contacter ces artistes et leur proposer de se produire dans votre programmation.
  • J’AI L’ÉQUIPEMENT TECHNIQUE ET MA PROGRAMMATION ET JE CHERCHE UN LIEU : +

    en Régions Vous devez rechercher vous-même le site qui vous conviendrait et prendre ensuite contact avec la municipalité pour savoir si celui-ci est disponible. vous devez prendre connaissance des réglementations de sécurité publique auprès du commissariat local. à Abidjan ,Vous devez rechercher vous-même le site qui vous conviendrait et prendre ensuite contact avec la CFMCI, qui tient à jour la liste des projets en cours, pour savoir si ce site est disponible ou non. Ensuite, vous devez prendre connaissance des réglementations de sécurité publique et faire connaître votre initiative.
  • J’ORGANISE MOI-MÊME UN CONCERT ET JE DISPOSE D’UN LIEU : +

    en Régions Prenez contact avec votre municipalité qui assure peut être une coordination. Vous devez prendre connaissance des règlementations de sécurité publique auprès du commissariat local. Il est utile également d’informer le service socio culturel de la municipalité. à Abidjan Vous devez prendre connaissance des réglementations de sécurité publique et faire connaître votre initiative au commissariat de votre commune et aux associations d’artistes.
  • QUEL EST LE RÔLE DES DRAC, DES CFMCIR? +

    DRAC : Direction Régionale des Affaires CulturellesCFMCIR : Coordination de la Fête de la Musique en côte d’Ivoire -Régionale Le rôle de coordination de la Fête de la Musique pour chaque région ou département est du ressort de ces relais, qui sont à votre disposition pour répondre à vos questions, vous aider dans vos démarches pour l’organisation de tout concert. elles recensent également toutes les manifestations et retransmettent les informations à la CFMCI qui assure la communication globale de l’événement. Des relais ont à disposition, à partir de début juin et dans la limite des stocks disponibles, des affiches (60 x 40) et affichettes (A5) des tee shorts gratuits
  • QUEL EST LE RÔLE DE LA CFMCI ? +

    La CFMCI (Coordination de la Fête de la Musique en Côte d’Ivoire) est une association indépendante née de la volonté du Ministère de la Culture et de la Francophonie, du District d’Abidjan et de l’Institut Français (ex ccf) chargée de coordonner l’ensemble de la Fête de la Musique en Côte d’Ivoire , d’inviter les musiciens à se produire partout où c’est possible, d’inciter toutes les structures d’accueil disposant d’espaces propices à accueillir des musiciens, de faciliter à tous, l’organisation des concerts (conseil artistique, logistique et technique), de recenser systématiquement toutes les initiatives et d’en informer médias et public. La CFMCI édite du matériel de communication disponible auprès de ses relais institutionnels à Abidjan et dans les autres régions de la Côte d’Ivoire. CFMCIS/C Direction de la Culture, du Sport et des Loisirs du District d’AbidjanTél. : + 225 20 21 56 46
  • JE SOUHAITE ÊTRE PROGRAMMÉ PAR UN ORGANISATEUR : +

     en Régions Prenez contact avec le service socio culturel de votre municipalité, ou toute autre structure organisant un concert le 21 juin dans la ville où vous souhaitez vous produire, pour connaître le responsable de la Fête de la Musique et voir s’il y a possibilité de vous intégrer à la programmation. à Abidjan : la CFMCI gère un fichier d’artistes de tous styles musicaux et peut jouer un rôle d’intermédiaire, dans la mesure du possible, en transmettant vos coordonnées à un organisateur lorsque celui-ci est à la recherche d’artistes dans votre style musical. Ensuite, c’est à l’organisateur de vous contacter et de vous proposer une prestation dans sa programmation. Toutefois, l’offre étant plus forte que la demande, nous vous conseillons de rechercher également par vos propres moyens un lieu où vous produire..
  • QUAND A LIEU LA FÊTE DE LA MUSIQUE ? SES HORAIRES ? +

    Depuis sa première édition en 1993 à Abidjan-Côte d’Ivoirien, la Fête de la Musique a lieu le 21 juin. Cette année la Fête se déroule un samedi. Les événements organisés à une autre date, même proche du 21 juin, ne sont pas forcément considérés comme des événements Fête de la Musique. Les concerts organisés sur la voie publique doivent respecter les horaires définis par les municipalités ou, pour Abidjan, par la Préfecture de Police.
  • COMMENT FAIRE LA PROMO DE MON CONCERT ET QUI DIFFUSE L’INFORMATION ? +

    La CFMCI édite un programme national de la Fête de la Musique, diffusé auprès de ses partenaires institutionnels, et sur ce site Internet à la rubrique « Programme ». La diffusion du programme est relayée dans les médias nationaux en presse écrite, radios et télévisions. La plupart des grands quotidiens proposent une large sélection du programme de la Fête. Sur Abidjan, un supplément programme est édité et diffusé gratuitement. Cependant, cette communication générale accompagne votre propre action de promotion. Pour la Côte d’ivoire, veuillez vous adresser à la CFMCI pour obtenir une fiche-programme et la lui retourner avant le 10 Juin. Vous pourrez ultérieurement signaler votre concert, mais il ne pourra figurer dans le dossier de presse remis aux médias le jour de la Fête.Vous pouvez également utiliser l’affiche et le logo de la Fête de la Musique pour promouvoir votre concert. L’utilisation du logo et du visuel est libre de droit pour tout concert gratuit organisé dans le cadre de la Fête de la Musique, le 21 juin.
  • QUELLES SONT LES AUTORISATIONS À DEMANDER ? +

    La Fête de la Musique repose, par principe, sur la spontanéité des animations. Cependant, quelques règles sont à respecter afin de permettre à tous les styles musicaux de s’exprimer et d’assurer la sécurité du public.Pour la Côte d’Ivoire pour obtenir toutes les informations sur votre participation à la Fête de la Musique, vous devez adresser votre demande auprès de votre municipalité et du commissariat dont relève le lieu du concert.Quel que soit le lieu choisi, vous devez prendre connaissance des réglementations de sécurité publique.
  • LES ARTISTES SONT-ILS RÉMUNÉRÉS ? DOIT-ON PAYER LES DROITS D’AUTEUR ? +

    La Fête de la Musique repose sur le principe de gratuité. A cette occasion, les musiciens, tant amateurs que professionnels, sont invités à se produire bénévolement. Il arrive que les artistes soient rémunérés, ceci ne dépendant que des organisateurs et des artistes eux-mêmes. Toutefois, toutes les manifestations doivent être gratuites pour le public. En Côte d’Ivoire, le BURIDA ne perçoit pas les droits d’auteur le 21 juin "sur tous les concerts gratuits organisés sans parrainage commercial et avec la participation bénévole des artistes interprètes". Ainsi, pour l’utilisation des œuvres ivoiriennes et étrangères qu’il représente, le BURIDA accorde une autorisation gratuite aux associations, municipalités, comités des fêtes ou d’animations, comités d’entreprise… qui organisent, à cette occasion, des concerts au cours desquels les artistes, interprètes et musiciens se produisent bénévolement. Les exploitants de bars, cafés, brasseries… bénéficient également de cette autorisation lorsqu’ils accueillent dans leur établissement des chanteurs et musiciens qui jouent gratuitement. Pour les concerts donnés par des musiciens et artistes rémunérés ou ceux faisant l’objet d’un parrainage commercial, l’autorisation du BURIDA est nécessaire et les droits d’auteur à payer sont calculés sur la base habituelle des dépenses engagées.
  • QUI FINANCE ? +

    Il appartient à l’auteur de chaque initiative de trouver les aides financières nécessaires à sa réalisation. Dans le cadre de sa mission, la CFMCI ne dispose pas de fonds permettant de s’engager financièrement sur les budgets de productions.
  • COMMENT PUIS-JE ME PROCURER L’AFFICHE ET LE LOGO DE LA FÊTE DE LA MUSIQUE ? +

    Vous pouvez retirer à partir du 10 juin dans la limite des stocks disponibles, des affiches (40x 60) et affichettes (A5) gratuites auprès de relais locaux (municipalités-cfmci-relais locaux)
  • 1